Les grands principes de l’assurance groupe

Assurance groupeAu profit de ses employés, un employeur peut signer un contrat d’assurance groupe. Ce contrat est profitable tant au souscripteur qu’au bénéficiaire.

Principes de l’assurance groupe

L’assurance groupe est une convention signée par un employeur pour ses employés. Dans le cas échéant, on parle d’assurance groupe pour employés. Cette assurance vient à titre additionnel s’ajouter à la pension de retraite. Les versements perçus sont rétribués à l’employé à sa retraite. Selon le régime de souscription, les primes à payer sont supportées soit par l’employeur et l’employé, ou en totalité par l’employeur ou par l’employé.
Peut en profiter, tout salarié disposant d’un salaire fixe, dont l’entreprise a contracté un contrat d’assurance groupe pour employés. Non obligatoire, l’employeur peut décider ou non d’y adhérer.

Avantages de l’assurance groupe

L’employé bénéficiaire acquiert un complément de revenu pour sa retraite. Une contribution à titre personnel au paiement des primes, l’exonère de cotisations sociales. Il ne lui sera exigé que des impôts au moment de l’acquisition. Il peut bénéficier de 30 à 40% de réduction, s’il opte pour une assurance groupe à vie. S’il change d’entreprise, son épargne lui sera toujours due. En outre, s’il décède avant sa retraite, son assurance groupe sera restituée à ses héritiers.
Quant à l’employeur, il profite d’avantages extra légaux et de bonifications fiscales. Ses cotisations sont déductibles aux charges sociales de l’entreprise.

La règle des 80% de l’assurance groupe

Cette règle juge de la défiscalisation des primes. Elle stipule que le complément généré par l’assurance additionné à la pension de retraite, ne doit dépasser les 80% du dernier salaire brut. En cas d’excès, le surplus ne bénéficiera pas d’avantage fiscal.