Archives de l’auteur : admin

Les grands principes de l’assurance groupe

Assurance groupeAu profit de ses employés, un employeur peut signer un contrat d’assurance groupe. Ce contrat est profitable tant au souscripteur qu’au bénéficiaire.

Principes de l’assurance groupe

L’assurance groupe est une convention signée par un employeur pour ses employés. Dans le cas échéant, on parle d’assurance groupe pour employés. Cette assurance vient à titre additionnel s’ajouter à la pension de retraite. Les versements perçus sont rétribués à l’employé à sa retraite. Selon le régime de souscription, les primes à payer sont supportées soit par l’employeur et l’employé, ou en totalité par l’employeur ou par l’employé.
Peut en profiter, tout salarié disposant d’un salaire fixe, dont l’entreprise a contracté un contrat d’assurance groupe pour employés. Non obligatoire, l’employeur peut décider ou non d’y adhérer.

Avantages de l’assurance groupe

L’employé bénéficiaire acquiert un complément de revenu pour sa retraite. Une contribution à titre personnel au paiement des primes, l’exonère de cotisations sociales. Il ne lui sera exigé que des impôts au moment de l’acquisition. Il peut bénéficier de 30 à 40% de réduction, s’il opte pour une assurance groupe à vie. S’il change d’entreprise, son épargne lui sera toujours due. En outre, s’il décède avant sa retraite, son assurance groupe sera restituée à ses héritiers.
Quant à l’employeur, il profite d’avantages extra légaux et de bonifications fiscales. Ses cotisations sont déductibles aux charges sociales de l’entreprise.

La règle des 80% de l’assurance groupe

Cette règle juge de la défiscalisation des primes. Elle stipule que le complément généré par l’assurance additionné à la pension de retraite, ne doit dépasser les 80% du dernier salaire brut. En cas d’excès, le surplus ne bénéficiera pas d’avantage fiscal.

Le principe de l’assurance revenu garanti

Assurance perte de revenusSuite à une maladie ou un accident entraînant une invalidité de travail pendant une longue période, vous percevez une indemnité de la mutuelle mais celle-ci étant très limitée, elle risque malheureusement de ne pas suffire à combler la perte de votre source de revenus.

Dans ce type de situation, l’assurance revenue garanti vous apporte une sécurité financière et vous offre une assurance perte de revenus. En effet, pour compenser votre perte de salaire et ainsi maintenir votre niveau de vie et remplir vos obligations financières, elle vous permet d’obtenir une rente qui correspond à une somme d’argent que l’assureur vous versera mensuellement pendant une durée déterminée dans le contrat. Il se peut aussi que l’assureur propose dans le contrat le versement de la totalité de l’argent en une seule fois.

Les règles de l’assurance revenu garanti

Que vous soyez indépendant, salarié, fonctionnaire ou cadre… Toutes les personnes qui travaillent peuvent souscrire l’assurance revenue garanti.
Pour un salarié, en cas de maladie ou d’un accident non professionnelle, ou pour un indépendant dans tout type de maladie ou d’accident, l’assurance revenu garanti souscrit permet de toucher un supplément d’indemnité pour ce qui n’est pas couvert par la sécurité sociale.

La couverture vaut également pour les accidents ou maladies lors d’un séjour à l’étranger.
Que vous soyez salarié ou indépendant, la rente sera déterminée dans le contrat en fonction de votre rémunération et de vos dépenses et en tenant compte de l’indemnité qui pourrait être versée par la mutuelle. Le montant que vous recevrez sera avant tout calculé en fonction des primes d’assurance payées au préalable.

L’invalidité provoquée par une maladie ou un accident doit être attestée par un médecin pour que l’assuré puisse bénéficier de l’assurance perte de revenus.

Le contrat prévoit généralement un délai de carence (généralement de 30 jours à partir du premier jour d’invalidité) et c’est uniquement au terme de celui-ci que la rente ou le capital pourra être perçu. Ce délai est indiqué dans le contrat souscrit.

Les exceptions

Quelques maladie ne sont pas couvertes dans le cadre de l’assurance revenue garanti. En effet, si vous souffrez de troubles psychiatriques ou mentaux ou des maladies telles que l’alcoolisme par exemple, les assureurs excluent le versement d’une rente pour couvrir la perte de votre salaire.